Mon bel oranger

Mon bel oranger est l’histoire en partie autobiographique de l’auteur brésilien José Mauro de Vasconcelos lors de sa jeune enfance (cinq à huit ans…).

Jose (Zézé) vit dans une pauvreté accablante de laquelle lui même est préoccupé. Il est doté d’une intelligence, d’une maturité et aussi d’une compassion hors du commun… Son père est sans emploi, et sa mère travaille jour et nuit pour un minable salaire, suffisant à peine pour le très stricte nécessaire… La famille de Zézé le bat sans cesse sans pitié, à l’exception de sa grande sœur Gloria et de son petit frère Luis. Il se fait tout le temps dire qu’il est le diable, à cause des interminables mais pourtant si compréhensibles bêtises qu’il commet. Lorsque la famille déménage dans une maison aussi modeste que la précédente, Jose y découvre un petit pied d’oranges douces.  Cette petite plante deviendra sa confidente et son seul réconfort, puisque Zézé arrive à lui parler… Un jour, Zézé fera une amitié, qui lui changera la vie, avec un homme riche portugais, qu’il reconnaitra malgré son jeune âge, comme un père…

Ce livre est sans doute un des plus émouvants livres que j’ai jamais lu. Souvent, j’étais au bord des larmes en lisant les aventures du petit Zézé… C’est un classique d’enfance que je recommande de lire fortement!

Appréciation: 0 Stars (0 / 5)

Dates de parution: 2004

Auteur: José Mauro de Vasconcelos

 Ages suggérés: 9 à 13 ans

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *